Exposition urbaine Soft-Power / Flower-Power

À découvrir
Accueil > Exposition urbaine Soft-Power / Flower-Power

La ville d’Argentan a le plaisir d’accueillir du 8 au 27 janvier une exposition insolite.

Découvrez ci-dessous les détails de cette aventure.

Un Concept

Panneaux publicitaires, pancartes, abribus…les supports publicitaires sont devenus partie intégrante de l’identité visuelle de nos villes. Pourtant, à certaines périodes de l’année, ou parfois en milieu rural, certains ne trouvent pas d’annonceurs et restent vides, «à louer». Parallèlement et malgré les promesses sans cesse réitérées d’une culture pour tous et accessibles à tous, la photographie d’art continue de s’exposer principalement dans des galeries réservées à un public averti et quelques happy few. Partant de ce constat, le photographe Vincent Gapaillard propose de détourner ce réseau d’affichage publicitaire de sa fonction première et d’y montrer son travail photographique.

Un projet

Durant l’été 2018 et dans le cadre de son travail personnel, Vincent Gapaillard a créé une série d’une quinzaine de photographies prises dans l’Orne, principalement aux alentours de Nécy, d’Argentan et de Falaise. Alors que l’avenir de la planète et la question du changement climatique s’imposent comme des thèmes sociétaux majeurs que nul ne peut désormais ignorer, il met en scène un monde végétal qui reprend le pouvoir sur les villes. En diffusant ces photographies in situ, sur les panneaux d’affichage de la région, les abribus, il entend surprendre et interpeller habitants et citoyens. Semer une confusion : que suis-je en train de voir ? Cette photo face à mon regard sur un panneau, est-elle vraiment une publicité ? Est-ce une énième stratégie publicitaire pour capter mon attention ? Pourrait-elle être simplement une œuvre d’art ?

Qu’est-ce que je ressens face ces photos ? Est-il encore possible de rêver, dans les villes comme dans les champs ?

Et surtout… un photographe

Vincent Gapaillard a étudié la photographie et la vidéo à l’école des Gobelins. Il a remporté le prix Picto de la photographie de mode en 2005. Basé à Paris, il collabore avec de nombreuses marques de luxe telles que Louis Vuitton, Cartier, Chanel, etc. pour lesquelles il réalise des photos et vidéos de natures mortes. http://www.vincentgapaillard.com, https://www.instagram.com/vincentgapaillard/

Il a toujours cherché à tisser des liens entre son travail pour le monde du luxe et un travail expérimental personnel : résurgences de rêves et de souvenirs d’enfance, omniprésence du monde végétal, objets de tous les jours détournés de leur sens premier se mélangent, pour mettre au monde des mythologies du quotidien d’où l’homme semble s’être retiré.

Fort de son expérience et de sa connaissance du monde de la publicité et du luxe, il questionne aujourd’hui la place de la publicité dans notre quotidien et appelle à une prise de conscience en diffusant ses images poétiques et fortes. En somme, la combinaison d’un soft-power et d’un flower-power.

Retour Haut de Page