• Deutsch
  • International English
    Elus et territoires >  CDC >  Projets communautaires > Rénovation urbaine du quartier Saint-Michel

    Rénovation urbaine du quartier Saint-Michel

     

    Le projet de rénovation urbaine du quartier Saint-Michel est le fruit d’une longue maturation. En effet, les premières réflexions datent de 2000-2001 et plusieurs études préalables ont été nécessaires pour définir un projet urbain à l’échelle du quartier.
    Ce projet s’inscrit dans un principe de recomposition globale du quartier concrétisé par un ensemble de démolitions (300), de réhabilitations (532), de résidentialisations (74) et de constructions (137).
    L’ensemble de ces opérations doit permettre de changer l’image de ce quartier, de casser l’image d’un quartier d’habitat social de type « grands ensembles », de diversifier l’offre de logements proposée sur le site et de développer une mixité à travers les opérations de constructions envisagées.
    De plus, ce projet s’inscrit dans une politique de développement durable avec la volonté d’inscrire les programmes de constructions dans le label HQE (Haute Qualité Environnementale).
     
    Par ailleurs, l’accompagnement du projet dans sa dimension sociale n’est pas oublié dans la mesure des actions ont été mises en œuvre dès 2002 pour informer et concerter les habitants tandis qu’un atelier relogement suit l’ensemble du processus depuis 2003.


    Économie générale du projet


    L’ensemble des opérations constitutives du projet urbain doit permettre de changer l’image de ce quartier, de casser l’image d’un quartier d’habitat social de type « grands ensembles », de diversifier l’offre de logements proposée sur le site et de développer une mixité à travers les opérations de constructions envisagées.
    Les démolitions :  Les démolitions sont centrées sur le cœur du quartier et autour de l’église (180 logements d’Orne Habitat et 20 logements de la SAIEM). Un bâtiment sera démoli à l’entrée nord du quartier (une barre de 60 logements de la SAIEM). 
    A noter que la SAGIM a déjà démoli 40 logements sur la rue du Général Giraud.
     
    Les réhabilitations : Elles se situent au nord du quartier et à l’est et en particulier sur l’espace du champ de foire qui fait l’objet d’une réhabilitation de l’ensemble des bâtiments.
     
    Nombre de logements ayant fait l’objet de réhabilitations :
    SAIEM            206
    Orne Habitat            220 (50 rue Giraud et 170 Champ de Foire)
    Logis Familial 98 (rue Pasteur)
    3 bâtiments seront à la fois réhabilités et résidentialisés. (2 d’Orne Habitat rue du Général Giraud soit 50 logements) et 1 bâtiment rue Blériot de la SAIEM (24 logements).


    Détail des opérations sur le patrimoine bâti


    Maître d'ouvrageNombre de démolitionsNombre de constructionsNombre de réhabilitations
    Orne Habitat18060220
    SAIEM8016206
    SAGIM40418
    Logis Familial  98
    Foncière Logement 20 
    Total300137532


    Opérations de construction


    Après les 300 démolitions, 137 logements sont reconstruits  afin de reconstituer une offre plus diversifiée. Au total, 100 logements sont reconstruits sur le quartier et 37 hors du périmètre Zone Urbaine Sensible (parmi ces 100, les 14 de la SAGIM rue du Général Giraud sont inclus).
    Le périmètre de construction se situe sur la zone de démolition des 180 logements d’Orne Habitat. Sur ce périmètre, 50 logements d’Orne Habitat y seront construits ainsi que les 20 logements de la Foncière. Orne Habitat va également construire un programme de 10 logements locatifs sociaux sur un terrain situé sur Coulandon.
    La SAIEM, quant à elle, reconstruira 16 logements individuels sur l’emprise de la démolition des 60 logements.
     
    Une diversification de l’offre de logements : Orne Habitat procède à la construction de 60 logements dont 20 en accession sociale à la propriété et 30 en locatif social. L’essentiel de ces constructions seront des logements individuels tandis que de petits collectifs de niveau r+2 maximum permettront de maintenir une offre de logements collectifs.
    La construction de logements étudiants: 29 logements étudiants vont être créés sur le quartier et s’inscrivent dans la réhabilitation d’Orne Habitat rue du G. Giraud.
    La présence de la Foncière Logement : celle-ci construit 20 maisons individuelles de type T4 au cœur du périmètre de construction.


    Opérations de Réhabilitation et résidentialisation


    Les opérations de réhabilitations sont plutôt situées sur la partie nord du quartier Saint-Michel dans la mesure où la SAIEM réhabilite la quasi-totalité de son parc qui est situé sur cette partie du quartier. Le Logis Familial procède à la réhabilitation de 5 bâtiments rue Pasteur.
    D’autre part, Orne Habitat propose de réhabiliter et résidentialiser les 2 bâtiments (les 2 seuls qui ne seront pas démolis) rue du Général Giraud. La SAGIM réhabilite également le seul bâtiment qui lui reste sur le quartier (situé dans cette même rue).
    L’office réhabilite l’ensemble des bâtiments du Champ de foire.
    La SAIEM prévoit de restructurer l’équipement commercial ainsi que l’immeuble accueillant une pharmacie et un petit supermarché.
     
    Les opérations de résidentialisations : sur les 50 logements d’Orne Habitat, il s’agit de privatiser le pied d’immeuble et permettre aux locataires du rez-de-chaussée de bénéficier d’un espace de vie supplémentaire.
    Le bâtiment de la SAIEM (24 logements) est situé à proximité immédiate du périmètre de construction, donc il s’agit de privatiser également le pied d’immeuble et de fermer la rue afin de le sécuriser.


    Recomposition de l’espace public


    En ce qui concerne le schéma d’aménagement global, plusieurs études ont permis de définir les principes d’aménagement et d’urbanisme qui devront être respectés par l’ensemble des maîtres d’ouvrage concernés par des opérations de constructions.

    Les principes :
    • démolition de la plupart des barres de logements orientées est-ouest,
    • réaménagement des voies reliant le quartier au centre-ville,
    • aménagement de la place centrale en démolissant des immeubles alentours,
    • création de jardins, espaces de jeux et de repos,
    • création d’un lieu de vie sociale,
    • réorganisation du stationnement,
    • démolition reconstruction d’un habitat individuel groupé, mélangé à de l’habitat collectif.

    Le lien entre ce quartier et le reste de la ville : les 3 rues reliant le quartier au centre ville vont être restructurées afin de désenclaver le quartier du reste de l’agglomération.
    De plus, les opérations de réhabilitations prévues sur le site du Champ de Foire vont permettre de prolonger le programme d’action à proximité immédiate du centre-ville.


    Le quartier demain


    Le document ci-dessous est au format PDF.
    Si vous ne procédez pas un logiciel pour lire ce format de fichier, vous pouvez télécharger gratuitement la dernière version d'Adobe Reader.

    Comité d'engagement, 18 septembre 2006
    Taille : 3618 ko - Dernières modifications : 23/02/2007
     


      Lien vers la rubrique 'Service d'Alerte'      Lien vers la rubrique 'Lettres d'information'      Lien vers la rubrique 'www.argentanfr, le blogue'      Lien vers la rubrique 'Démarches en ligne'

    Vocaliser la page

    Service Entre Argentanais

    La mairie d'Argentan met gratuitement à votre disposition le service

    pour partager vos centres d'intérêt et échanger des services. 


    Le journal de la Communauté de Communes du Pays d'Argerntan


    INTERCOM numéro 31 Décembre 2013