Expressions politiques

Accueil > Vie Quotidienne > Ma mairie > Conseil Municipal > Expressions politiques

Textes tirés du journal Argentan Aujourd’hui n°177 juin 2018

Pas de tribune du groupe Argentan Réagir Agir reçue ce mois-ci à la rédaction du journal Argentan Aujourd’hui.

 


Soulignée avec précision et lucidité par Mme LECROSNIER (UDI) et Mr FAVRIS (LR), la fonction des élus d’opposition d’Argentan est, le moins qu’on puisse dire, délicate.
Démocratie de façade, mépris de cour d’école, sectarisme masqué grossièrement, voici notamment ce dont les élus d’opposition (UDI, LR et FN) font face à Argentan.
La majorité travaille de son côté sans qu’aucun élu d’opposition ne puisse participer activement, en fonction de ses compétences respectives, à la gestion ou aux projets présentés. Belle preuve de démocratie à deux vitesses pour Pierre PAVIS qui s’était vanté qu’à tous les conseillers était donnée une fonction.
Il serait moralement inacceptable de ne pas barrer la route à la gauche pour un autre mandat. Au grand dam de certains, une seule issue s’offre à nous: 2020…

Salutations patriotiques.

 


La priorité oubliée,

Aménager le centre-ville ne doit pas être simplement le choix élitiste de l’esthétique, du « coup d’oeil » mais nous devons apporter le retour des valeurs humaine transmises par ceux qui le garnissaient et le faisaient vivre.

Le travail de l’artisan, du facteur, du commerçant, du fonctionnaire, de l’infirmier, du médecin, sont des remparts d’humanité, source de lien sociale ce qui a été négligé dans l’organisation de notre société et de la ville ; nous avons déplacé ces lieux de rencontre vers les temples de la consommation.

Etranglé ces petites mains qui étaient la trame d’appartenance à ce canevas qu’est une ville.

Nous avons l’exemple du quartier St Michel ; superbe esthétiquement mais méthodiquement vidé de sa substance de vie, de la convivialité qu’il générait !

Réintroduire ces notions dans les décisions qui arrivent avec une enveloppe affectée au centre-ville ; annoncée à grand renfort de colonnes ; doit être réussie.

C’est un enjeu majeur afin que cesse « le baisser de rideaux en ville » et que les trottoirs retrouvent une fréquentation chamarrée.

Retour Haut de Page